Accueil | dMute

Axiome

: Ca nous rendra pas le congo



sortie : 2001
label : Ant-Zen
style : Experimental / clicks n' cuts

Tracklist :
01/ woaw ...
02/ la frigolite m'irrite
03/ cramique
04/ un paquet à 50
05/ hé dis, heu...
06/ cuistax
07/ spotchi
08/ du brin, c'est pas de l'or
09/ in v'la co pou ein an
10/ mystère au ministère
11/ fille des bois, fille de joie
12/ électromo

Qui a dit que electro et humour ne pouvaient pas s'entendre ? Sans doute un de ces "journalistes" engagés pour "une musique électronique sérieuse". Car malgré des critiques, parfois acerbes, envers "Ca nous rendra pas le congo", AXIOME persiste et signe. Malgré les (trop) prévisibles reproches d'une certaine catégorie d'élite de l'analyse, dû au simple fait qu'AXIOME a eu le malheur de produire un album un peu moins rythmé et basique que son précédent, Olivier et C-drik n'en font qu'à leur têtes, tant mieux pour nous, et tant pis pour les déprimés des oreilles à l'objectivité toute relative.
En fait, "Ca nous rendra pas le congo" peut s'écouter comme on peut lire un livre de recettes. Mais de recettes pour cuisine expérimentale. Par exemple, prenez un cd du style "J'apprend l'anglais en 10 leçons", samplez de beaux morceaux de la voix ridicule du pseudo-professeur de service et noyez le tout dans un bon gargouilli de cliquetis, agrémentés à convenance d'écorces de fréquences ultra-aigues, et vous obtenez "Woaw ...". Ou bien, passez en boucle un craquement de vinyl et saupoudrez-le d'une pincée de remous aux tonalités graves. On appelle ça "La frigolite m'irrite". De la même façon, si vous mélangez dans une grande casserole quelques éléments méchaniques avec une rasade de bruits liquides, en laissant mijoter 5 minutes, vous obtenez "Hé dis, heu...". Une salade de nappes souterraines aux craquements minimalistes, on appelle ça "Du brin, c'est pas de l'or". Une bonne mélodie torturée entre deux tranches de rythmes organiques devient, comme par enchantement, "Mystère au ministère". Imaginez à présent qu'un moustique (qui n'y connait pas forcément grand-chose en cuisine) s'enferme de son plein gré dans votre mixeur tout neuf pour y réfléchir sur la condition des insectes à l'aube du 6° millénaire (ils sont très en avance) et sur sa vie de parasite notoire en général. Voici "Electromoustique". Enfin, dernière idée recette du jour, demandez à un ami schyzophrène de vous répéter sans cesse la phrase "Marchand de glace, marchand de rêve", en se prennant pour Elephant-man, pendant que vous jouez "La lettre à Elise" grâce aux touches musicales de votre téléphone. Ca ne se mange pas, mais (surtout) ça coupe l'appétit.

Très honnêtement non, ça nous rendra pas le congo. Maintenant, libre à vous de choisir entre nostalgie coloniale ou découverte de nouveaux territoires.

Chroniqué par
le 00/00/0000

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Va t'il faire beau ? (lp)
(2002)
Ant-Zen
Break-beat/indus



1 commentaire

par Lulu (le 15/11/2008)
Moi je dis BRAVO, je trouve cette chanson très chouette, suis pas congolaise de naissance, mais de coeur, et j'aime beaucoup ce morceau.
Encore Bravo et moi je ferai écouter autour de moi.
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
mer. 28/06 - Chronique
Uzul Prod - Continental Drifts
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters