Accueil | dMute

L'Oldie de la semaine

: Department of Eagles - The Cold Nose (2003)



L’album bricolage du duo new-yorkais Department of Eagles est révélateur du talent d’improvisation et de composition des groupes et artistes indépendant.e.s des années 2000…

Pur produit des bricolages musicaux des campus américains, The Cold Nose de Department of Eagles est une pépite de pop expérimentale, qui aurait pu se trouver chez les disquaires avisés des années 2000 aux côtés d’un Spirit They’re Gone, Spirit They’ve Vanished d’un Animal Collective ou encore d’un Neon Golden de The Notwist. Initialement nommé The Whitey on the Moon, le duo new-yorkais Fred Nicolaus et Daniel Rossen est parvenu à créer sur ce premier album une ambiance de nostalgie, de mélancolie et d’inquiétude (Noam Chomsky Spring Break 2002, Origin of Love).

L’utilisation de samples est une composante forte de cet album : les séquences créées donnent des atmosphères parfois étranges (Gravity’s Greatest Victory/Rex Snorted Coke), parfois lancinantes (Sailing By Night et son sample de Rydeen du Yellow Magic Orchestra), parfois dynamiques (Romo-Goth). Entre deux interludes musicaux bidouillés au 808, les compositions Beatles-esques de Daniel Rossen servent de « pauses » mélodiques au tumulte sonore des morceaux courts (Ghost in Summer Clothes, Family Romance).

On apprécie également les talents de musicien et de chanteur de Fred Nicolaus (notamment sur le très beau The Piano in the Bathtub), dont la participation au projet Department of Eagles sera par le futur moins importante. En effet, Rossen prendra de plus en plus part aux compositions du groupe, notamment sur leur second et dernier album In Ear Park, sorti en 2008.

Cette pause de cinq années entre les deux longs formats du duo s’explique par la collaboration de Daniel Rossen avec Ed Droste, jeune artiste au pseudonyme jusqu’ici inconnu de Grizzly Bear. Les deux artistes ont collaboré ensemble sur le très prometteur Horn of Plenty, puis ont poursuivi leur travail sur les deux albums suivants du désormais groupe : Sorry for the Delay et Yellow House. Fred Nicolaus et Daniel Rossen stopperont définitivement l’aventure Department of Eagles en 2009, année de sortie du chef d’œuvre de Grizzly Bear, Veckatimest.

Nicolaus arrêtera là sa carrière artistique tandis que Rossen poursuivra l’aventure Grizzly Bear tout au long des années 2010. Après un très remarqué EP en solo en 2012 (Silent Song / Golden Mile) et un single en 2018 (Deerslayer), Daniel Rossen sortira plus tard en 2022 un premier album intitulé You Belong There, un concentré de compositions pop-folk, dans la veine des Beatles (plutôt McCartney ou Harrison que Ringo et Lennon) ou encore du collectif Crosby, Stills, Nash & Young.

On retiendra de The Cold Nose cet enchaînement de samples copiés-collés en un rythme effréné (The Horse You Ride), qui a su équilibrer les belles compositions et les beats hip-hop (On Glaze, Forty Dollar Rug).



par Jonathan
le 01/06/2022

Partager cet article :






A lire également sur dMute :
Painted Ruins
(2017)
RCA
Pop
Shields
(2012)
Warp
folk rock progressif
Veckatimest
(2009)
Warp
Folk progressif
Friend
(2007)
Warp
Psyché-Folk
The Cold Nose
(2005)
Melodic
Melting Pop
Yellow House
(2007)
Warp
Neo-Folk/Pop
Reportage
(12/05/2006)
@ Point Éphémère
Horn Of Plenty + The Remixes
(2006)
Asphalt Duchess
Folk

0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 15/08 - Chronique
Tvivler - Kilogram
sam. 30/07 - Blog
#25 : Mosaïque
ven. 29/07 - Chronique
Chat Pile - God's Country
sam. 02/07 - Blog
Julian Tenembaum - Fragmentos
dim. 26/06 - Blog
Perspectives Musicales #3
dim. 12/06 - Blog
Taylor Deupree - Harbor
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters