Accueil | dMute

L'Oldie de la semaine

: Hoover - Return (1993)



Le label Dischord vient de diffuser sur la plateforme bandcamp l'intégralité de son catalogue en écoute gratuite, c'est l'occasion de se replonger dans un groupe diablement efficace qui ne se manifesta hélas qu'une seule fois: Hoover.

On apprenait la semaine dernière que Dischord, label incontournable de la scène punk de Washington DC, venait de diffuser la totalité de son catalogue via la plateforme d'écoute Bandcamp à cette adresse. En se mettant à la page 2.0, le label indépendant crée une belle initiative qui est autant une manière de continuer à faire vivre ceux qui le gèrent que de faire perdurer la politique intransigeante qui a toujours été la sienne quant à la commercialisation de sa musique. Chaque album est ainsi disponible en écoute gratuite ainsi qu'en téléchargement pour une somme dérisoire.

Mais cette page Bandcamp est surtout l'occasion de découvrir et redécouvrir tous les groupes cultes, parfois oubliés, de cette scène ayant connu son apogée dans les années 90. Elle permet aussi de mieux considérer sur le long terme ses nombreuses bifurcations musicales. Du punk hardcore straight edge de Minor Threat aux compositions mélodiques et alambiquées des géniaux Faraquet, des riffs explosifs à tendance emocore de Jawbox au punk-funk virevoltant du premier album de Q and not U, les formations du label Dischord n'ont eu de cesse d'emmener le punk dans de nouvelles contrées passionnantes. On retrouve justement la plupart de ces évolutions au sein même de la discographie exemplaire de Fugazi, groupe phare de Ian McKaye, co-fondateur du label, et groupe que l'on ne présente plus, qui a cessé de réaliser des disques depuis l'excellent opus The Argument en 2001 et qui reste encore une source d'inspiration majeure en terme d'efficacité punk et d'intégrité artistique.

Hoover n'ont quant à eux été auteurs que d'un seul album en 1994, mais quel album ! The Lurid Traversal of Route 7 réunissait en 10 compositions toute la richesse du son post-hardcore si particulier du fameux label. Rageur, tendu, explosif, mélodique, groove, tortueux, l'album est tout ça à la fois et certainement plus encore. Return est un morceau violent, frontal, tout en ruptures. Celui-ci est en fait issu d'un single 3 titres (avec Private et Dries) sorti l'année précédente qui sera ensuite ajouté à leur unique album, disponible dans son intégralité ici.



par Romain
le 04/08/2016

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 20/04 - Chronique
Arto Lindsay - Ciudado Madame
mar. 11/04 - Chronique
Jacaszek - KWIATY
mar. 04/04 - Blog
Chrono.fixion - 2016
sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
lun. 20/02 - Blog
Mahom - Fell in
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters