Accueil | dMute

Florilège musicopathe

: #6 Strike & Fly



Retour en musicopathie. Au programme de notre panorama : Ricardo Villalobos, DMX Krew, Distal et Skyler & Kinlaw

Distal - Retrograde Space Opera (Anarchostar)

Petit détour chez Distal, connu de nos services pour ses titres signés sur le label de Pinch, Tectonic et pour être devenu le chantre d'une bass music grandiloquante, grime et soul à souhait. Ici, il crée sa propre structure - Anarchostar - autour d'un concept fumeux de science-fiction psychédélique. Une sorte d'histoire qui s'écrirait au fur et à mesure des sorties du label ; ce premier Lp en étant le volet inaugural. Un album flamboyant et hyper produit. Du très bon ma foi !



Skyler & Kinlaw - Split Lp (Reckno)

Gros trip sur ce split Lp qui matérialise la rencontre entre Joane Skyler et Kinlaw. Les deux producteurs laissent là libre court à leur imaginantion sans frontières. Ambience spleenétique à la Lee Gamble, enchevêtrement de nappes synthétiques à la Oneohtrix Point Never, délires downtempo et géométriques que les pontes de chez Raster Noton ne sauraient renier. Un vrai foisonnement d'idées et une qualité de production remarquable. Adjugé !





Ricardo Villalobos - Who Are We ? (Raum...Musik)

Villalobos signe son retour chez Raum...Musik avec un single drôlement classe. Une face A qui joue avec un sample extrait du Buffalo Demon du duo expérimental Alog (Rune Grammofon - 2005). Et une face B, chaloupée au possible, où le Chilien invite son compatriote, actuel leader de Los Updates, le vieux routard Jorge Gonzales (déjà croisé en 2006 au côté de la productrice tech-house Miss Dinky, chez Horizontal). Deux titres dans une pure veine minimale techno/deep house , parfaite pour l'été arrivant.




DMX Krew - There Is No Enduring Self (Mystic & Quantum Records)

Nouvelle sortie pour DMX Krew, prolifique producteur à la longévité toute aussi remarquable. Album concept s'il en est, tournant autour de la foi bouddhiste, There Is No Enduring Self surprend par ses abords éclairés et spirituels, baignant dans une production très cinématique et organique malgré les éclairs électroniques acides et virevoltants qui illuminent chaque titre. Difficile de suivre le bonhomme tant ses sorties sont pléthoriques, mais là, la surprise est belle. Bonne pioche !



par Yvan
le 01/07/2015

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Blog
Top
Nos sélections 2015
Sounding Lines
(2015)
Honest Jon's Records
Techno dub / Electro / Experimental
Salvador
(2006)
Freesbee
Techno
Wave : CD
(2005)
Rephlex
Synthetictronica

0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
mer. 28/06 - Chronique
Uzul Prod - Continental Drifts
dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters