Accueil | dMute

C'est quoi la musique ?

: #14 My Jazzy Child (Damien Mingus)



Episode # 14 dans lequel Damien Mingus aux commandes du navire My Jazzy Child et membre de Centenaire nous donne sa propre vision de la musique

La question est tellement ardue que je me suis surpris à ne pourtant pas hésiter très longtemps : pour moi la musique est intrinsèquement liée à la liberté. La musique est liberté.

En tant que musicien d'abord : aucun style n'est interdit, il n'y a pas de règle obligatoire pour écrire un morceau, une chanson peut être composée de 36 000 façons différentes, tout est permis. De mon coté, j'ai commencé en faisant des morceaux un peu "expérimentaux" avec des vinyles rayés et des collages tous à azimut pour faire ensuite du rock, de la pop, de la musique improvisée et même des trucs un peu r'n'b. Mon prochain disque sera au contraire beaucoup plus folk, plus "classique". Le fait de ne pas avoir à vivre de ma musique permet en grande partie cette liberté : je fais ce que je veux, de la façon que je veux et si ça plait à mon label et au public, alors tant mieux.


Ensuite, en tant que fan de musique, c'est encore la liberté qui prime : liberté d'écouter des choses radicalement différentes, liberté d'aimer des trucs kitsch, ou au contraire d'intellectualiser d'autres musiques, passer du rap au baroque, du noise au r'n'b sans avoir à se prendre la tête, ou au contraire volontairement se prendre la tête avec ses potes sur tel ou tel groupe, telle ou telle chanson...La musique a toujours été une source de bonheur pour moi, quelque chose de ludique et de solennelle à la fois.

Pour illustrer mon propos, un mix que j'ai fait cet été, qui passe librement du coq à l'âne justement :https://soundcloud.com/damien-mingus-1/2014-grey-green-summer-mixtape


Membre du trio Centenaire, Damien Mingus oeuvre sous le nom de My Jazzy Child, projet solo comptant trois albums, Sada Soul (2003), I Insist (2004) et The Drums (2011), et une cassette, Camarade Violence, publiée en 2014 dans lesquelles il assouvie son goût de l'éclectisme, en gardant à l'idée le refus des concepts linéaires et la célébration des mélanges. Un nouvel album Holy Names est à paraître courant 2015



par Guillaume C.
le 26/01/2015

Partager cet article :




A lire également sur dMute :
Sada Soul
(2003)
Clapping Music
Indie Pop Folk / Expérimental

0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
jeu. 11/05 - Blog
Senbeï - NIN
lun. 08/05 - Chronique
Oxbow - Thin Black Duke
dim. 07/05 - Blog
Duster - Stratosphere (1998)
jeu. 04/05 - Blog
Näo - Duel
lun. 01/05 - Chronique
Bing & Ruth - No Home of the Mind
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters