Accueil | dMute

Actualité

: Nïats - Antares



Le son est industriel, abstract et sombre. Froid. Et beau. Antares, par Nïats. Chez Banzaï Lab en octobre 2014

001/ Origines. Ouverture. Finalement, je pars. J'y vais. Il le faut. Le supra-humain est là, l'invasion des machines est imminente.
001a/ ...
002/ Sami. Service d'accueil médical initial. Le trouble est clair, marqué. Et pourtant...
003/ Black Jewel, le bijou noir. Sans doute est-il là-bas, tout en bas. Mais... Saleté de mandibules. Je le savais, le Vieux m'avait prévenu : quand on explore les fonds abyssaux, de telles rencontres sont inévitables.
004/ Time Cells. Grâce à ces cellules, les cellules temporelles, également appelées « cellules de progression infra », le saut d'une zone d'hyperespace à l'autre est relativement aisé. Mais ces sales bestioles sont toujours là. Get the fuck out of here !

Chaos Theory d'Amon Tobin. Squarepusher. Le son est industriel, abstract et sombre. Froid. Et beau. Antares, par Nïats. Chez Banzaï Lab le 13 octobre 2014.



par Temoin A.
le 16/10/2014

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 06/07 - Chronique
Thom Yorke - ANIMA
sam. 29/06 - Blog
NUMéROBé - Velvet EP
jeu. 27/06 - Chronique
black midi - Schlagenheim
sam. 22/06 - Chronique
Tchewsky & Wood - Live Bullet Song
lun. 17/06 - Chronique
Enablers - Zones
jeu. 13/06 - Chronique
Avey Tare - Cows On Hourglass Pond
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters