Accueil | dMute

C'est quoi la musique ?

: #10 Kreidler



C'est quoi la musique? épisode #10: dédié à Andreas Reihse, du groupe Kreidler, qui nous gratifie d'un collage dada. L'occasion, alors que le groupe fête ses vingt ans, de se replonger dans sa discographie, entre krautrock, electrnica et post-rock.

Kreidler - Music is what? #1

Kreidler - Music is what? #2

Kreidler - Music is what? #3Kreidler - Music is what? #4

© Andreas of Kreidler


Kreidler n'est pas qu'un constructeur allemand de motocyclette...C'est aussi un groupe formé à Düsseldorf en 1994 par Andreas Reihse, Thomas Klein, Stefan Schneider (qui partira en 1995 fonder To Rococo Rot!), et Detlef Weinrich. Issus des milieux artistiques pro-anar engagés contre les dérives droitières qui sévissent en Europe à la fin de l'ère Thatcherienne, les Kreidler font rapidement table rase des motifs politiques qui émaillent leur premier album Riva, pour mettre au point une synthèse musicale moderniste et pan-européenne qui n'a fait que s'affirmer et se complexifier d'albums en albums.

A l'image de Weekend (Kiff SM, 1996), que d'aucun considère à la fois comme un opus matriciel et leur classique, la musique de Kreidler combine les influences - Krautrock, electronica, dub, jazz, post-rock - avec une froideur pleine d'ironie. Leur productions se démarquent dès lors par leurs sonorités hybrides et une certaine rigueur formelle, notamment au niveau du rythme, qui leur vaut d'être comparé à leurs ainées de NEU!. Cependant, Kreidler ne se limite pas à ressasser le passé glorieux du rock allemand des années 60-70. Une sorte d'allégresse jazzy innerve aussi leurs ossatures sonores alambiquées, des touches pop émaillent également leurs plongées récurrentes dans la musique dub ou les tropiques synthétiques de la new-wave britannique (notamment sur leur troisième production, Appearance and the Park, sortie en 1998).

C'est riches de ces influences qui englobent les avant-gardes pop européennes de la fin des années 80 et du début des années 90, que Kreidler tourne la page du XXe siècle. Au courant de la première décennie du nouveau millénaire, leur discographie s'étoffe de nouvelles productions, marquée par des velléités plus pop, mais qui peinent à susciter le même intérêt critique que leur prédécesseurs. Il faut attendre un nouveau changement de décennie pour assister au retour gagnant d'Andreas Reihse, Thomas Klein, et Detlef Weinrich. Rejoint depuis 2000 par Alex Paulick, les Kreidler enregistrent ABC en Georgie au courant de l'année 2013. Sorti chez leur compatriote de Bureau B en début d'année 2014, cette ogive aux design martials et à la concision éblouissante sonne comme un retour aux sources en trompe l'oeil: à la fois hommage appuyé et frondeur à la musique krautrock - définitivement le nerf de leurs expérimentations rétrofuturistes - et engin farouchement moderniste, aux contours abstraits et hybrides.



par Mickael B.
le 08/08/2014

Partager cet article :






A lire également sur dMute :
ABC
(2014)
Bureau B
Krautrock / electronica

0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
mar. 03/10 - Blog
Bonnie Li - Plane Crash
lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters