Accueil | dMute

L'Oldie de la semaine

: Ride - Drive Blind (1990)



Introversion, expérimentation et poésie : le triangle du Shoegaze.

Des mecs qui regardent leurs chaussures. Des ado complexés. Bref, rien à voir avec les rois du rock qui se donnent en spectacle à leur public. C'est ça le shoegaze. Avec un EP éponyme, les jeunes anglais de Ride se révoltent à coup d'inhibition. Le rock n'est pas un spectacle.

Avec le titre Drive Blind, ils ont déjà tout dit. Leur hésitation entre noise et pop, leur timidité, la poésie du son shoegaze. Peut-être moins radicaux que leurs contemporains de My Bloody Valentine, peut-être plus complexes.



par Patrice Vibert
le 16/02/2014

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mar. 15/09 - Chronique
The Microphones - Microphones in 2020
sam. 05/09 - Chronique
Stand High Patrol - Our Own Way
dim. 30/08 - Chronique
Nocturne - Hypnose Générale
mar. 11/08 - Chronique
Lyra Pramuk - Fountain
jeu. 06/08 - Chronique
Protomartyr - Ultimate Success Today
dim. 19/07 - Chronique
Bing & Ruth - Species
mar. 14/07 - Blog
Emocore : Itinéraire bis
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters