Accueil | dMute

L'Oldie de la semaine

: Playa Fly - Crowin' Me (1996)



Playa Fly (anciennement appelé Lil Fly) est de ces rappeurs singuliers et charismatiques comme seule la scène atypique de Memphis a su en produire. Retour sur l'enfant terrible de la Three Six Mafia

Playa Fly (anciennement appelé Lil Fly) est de ces rappeurs singuliers et charismatiques comme seule la scène atypique de Memphis a su en produire.

Très tôt dans le circuit sous la houlette du maître des lieux DJ Paul, il sort vers 1993 une première cassette légendaire et sur-malsaine dans la pure tradition locale. Il participe ensuite aux divers projets de la Three Six Mafia jusqu’à poser sur l’album culte Mystic Stylez.

Complètement camé et ingérable il est foutu dehors du crew et commence alors une carrière solo ponctuée par trois albums chaudement recommandables (Fly Shit, Movin on et Just Gettin’it On). Les sonorités cheap sont au rendez-vous et y sont déclinées à toutes les sauces, funky ou plus dark en passant par du reggae. Il déverse inlassablement un flow parmi les plus blasés que l’on ait pu entendre. Il roulera bien entendu avec la crème du secteur, Gangsta Blac, Tommy Wright III et DJ Squeeky, et y gagnera ses galons de piliers du son M-Town.



par Ikhlas
le 22/12/2013

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
sam. 27/05 - Blog
Equipe de Foot - Chapka
jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters